10 - Quels seront les impacts de la nouvelle centrale sur la qualité de l’air de Nouméa ?

Une centrale à charbon émet deux types de fumées : certaines concernent la santé, les autres l’environnement. Concernant les rejets pouvant affecter la santé, il s’agit globalement du SO2 et du NOx ainsi que des poussières. La nouvelle centrale électrique respectera les valeurs limites d’émission atmosphérique des derniers arrêtés en vigueur en métropole.
Cela permettra de diviser au minimum par 15 les émissions de poussières, par 10 les émissions de dioxyde de soufre (SO2) de la centrale. Les émissions d’oxydes d’azote (NOx) seront divisées par 2 (les NOx seront réduits en vapeur d’eau et en azote*).
Les études sanitaires liées à ces rejets atmosphériques montrent que la nouvelle centrale ne posera pas de problème de santé à la population que ce soit en risque chronique ou aigu.
 

Le saviez-vous ?

La centrale électrique de la SLN sera la première de Nouvelle-Calédonie à intégrer un équipement de désulfuration.