2 - Pourquoi y a-t-il urgence à remplacer la centrale ?

Il y a une obligation et deux enjeux majeurs. L’obligation est de pérenniser l’alimentation électrique de l’usine pyro-métallurgique. Sans centrale électrique, l’usine de Doniambo s’arrête car ENERCAL n’a pas la capacité à fournir toute l’électricité dont les fours de fusion ont besoin.

Le premier enjeu est ensuite de satisfaire aux réglementations environnementales les plus récentes et les plus sévères, celles de la métropole, en divisant au minimum par 10 les rejets de SO2 (dioxyde de soufre), par 15 ceux de poussières et par 2 les NOx.

Le second enjeu est de faire baisser le coût de l’électricité en s’appuyant sur une ressource fossile moins onéreuse, et de ce fait contribuer à la restauration de la compétitivité de la SLN en gagnant environ 1 US$ par livre (450 g) de nickel produite.
 

Le saviez-vous ?

Les coûts énergétiques de la SLN sont bien plus élevés que ceux de ses concurrents étrangers et représentent 35 % du prix de revient du nickel. Si elle veut se repositionner sur les marchés, la SLN doit impérativement les baisser.