Les partenariats scientifiques

Pousser la connaissance

Un engagement actif. Au-delà des budgets engagés par la SLN pour la protection de l’environnement à l’usine de Doniambo et sur l’ensemble de ses sites miniers, de nombreux projets environnementaux sont portés par la SLN.
bouture.jpgAfin de mieux appréhender la faune et la flore calédonienne, la SLN passe des conventions pluri-annuelles avec des partenaires scientifiques comme l’IRD , l’UNC , le CNRS , l’IAC ou encore le CNRT. Ces programmes de recherche permettent au pays d’avoir une meilleure connaissance de la faune et de la flore, notamment celles installées sur le maquis minier, et ainsi à l’industriel de mieux connaître l’endémicité et la biodiversité où de futures exploitations sont envisagées. Ainsi, des programmes peuvent être mis en œuvre: parcs de la biodiversité, évitement de zone, création de corridors d’endémisme, récolte de graines de plantes endémiques...

La SLN soutient également depuis l’origine l'association Scal'Air dont le but est de surveiller la qualité de l'air à Nouméa. De même, chaque année, la SLN est partenaire de l'association "l'Oeil", et contribue à son financement.