30
La SLN contribue au
recyclage des déchets
Depuis plusieurs années, la SLN recycle dans ses installations,
une partie des déchets des Calédoniens.
L
a SLN, engagée dans une politique
de préservation des ressources
naturelles, met en place des actions
permettant de recycler nos déchets. Peut-
être la plus populaire, car quotidienne et
insérée dans notre process, la récupération
des canettes en aluminium de nos boissons
n’est pourtant pas la seule. Les huiles
usagées, la ferraille, les monnaies et
armes, les bouchons plastiques, les filtres
de moteurs. Ces filières, ouvertes parfois
au public, transitent par la SLN. Certaines
initiatives ont été créées par les salariés
eux-mêmes.
Claude
Jamin,
chef de quart
à l’Affinage Ferro
> À quoi servent les canettes
dans le process de l’usine ?
C’est pour l’ajout d’aluminium dans
le métal. Deux plaquettes d’alu sont
jetées dans la poche de métal en fu-
sion après le deuxième décrassage.
Ça sert à calmer le métal comme on
dit dans le métier. En clair, l’alumi-
nium attire les molécules d’oxygène
contenues dans le liquide et les ra-
mène vers la surface, de façon à ce
qu’elles puissent s’échapper. Si elles
restaient dans le métal liquide, elles
formeraient des bulles dans le produit
fini et nuiraient à la qualité du pro-
duit. Avant, on achetait de la matière,
maintenant, on utilise les canettes
vides récupérées sur le Territoire.
> Où récupérez-vous les canettes ?
Peut-on vous apporter les nôtres ?
Le
Kiwanis club
fut notre premier
fournisseur de galettes de canettes
compressées. Comme c’est devenu
une activité économique récurrente,
une société locale a pris le relais. La
première étape très importante est
le séchage des canettes, car le métal
en fusion n’aime pas l’eau (risque
d’émulsion). Puis elles sont pres-
sées sous forme de galettes à l’aide
d’une presse. Il ne faut pas qu’il y ait
des bords coupants, pour la sécurité
des ouvriers qui les manipulent. Elles
nous sont livrées par palettes. On en
met deux par poche de 37 tonnes de
métal liquide. La SLN en consomme
21
tonnes par an : une montagne !
La SLN recycle les huiles usagées du pays
Toutes les huiles usagées (vidanges, décanteurs,…) qui sont récupérées dans le pays, sont
apportées à Doniambo pour être introduites dans le circuit de la centrale électrique. Cela créé
ainsi une filière de retraitement de ces déchets.
«
la SLN recycle
les canettes,
les huiles, la ferraille,
les monnaies,
les armes... »
Canettes alu
dans le métal
en fusion